Cute-girl-jeu-avec-un-ordinateur-tablette

Je vends comme je respire

La saison des pluies s'éloigne, le contact devient plus simple. Les prospects sortent plus facilement de chez eux pour nous rejoindre au portail, à moins d'un mètre l'un de l'autre, je me dis qu'une bonne partie du travail est faite.


Sans avoir à forcer la voix, le dialogue s'installe et je peux dérouler mon argumentaire, les yeux dans les yeux.


Voici ma recette du jour : de la conviction, de l'humour et de l'empathie (juste ce qu'il faut), de la technique bien entendu et surtout de l'authenticité sans jamais surjouer.


Soyons vrais, il n'y a pas de dialogue constructif sans sincérité. La signature du bon de commande devient alors qu'une simple formalité.



" Que du bonheur, c'est si bon l'accueil des clients ! " V. Launay